Site de l'AMHA
<p>
Bienvenue sur notre site.<br />

Pour profiter pleinement de tous nos forums, merci de vous connecter ou de vous enregistrer.
</p>

Site de l'AMHA

Site dédié au modélisme ferroviaire
 
PortailNewsAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rouleau compresseur RICHIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Rouleau compresseur RICHIER   Mar 11 Juil - 22:00

Bonsoir tous,

En voilà un engin que l' on voit peu souvent sur un plat! Ça nous changerait des tracteurs agricoles...
Et pour cause, les modèles sortis en H0 sont rares, voire rarissimes.


Source catalogue RICHIER glanée sur la toile.


Dernière édition par cheron jean-luc le Jeu 5 Oct - 10:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
pi911sc
AMHA
AMHA


Messages : 11
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/01/2014
Age : 68
Localisation : LE HAVRE

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Mer 12 Juil - 8:29

Heureusement, ARTITEC a pensé à toi.

Il existe un modèle qu'il est tout à fait possible de voir sur notre réseau même si ce n'est pas un Richer !

A voir sur le site ARTITEC REE MODELES dans "véhicules routiers".

À cet après-midi.

Pierre
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Mer 12 Juil - 10:12

Exact, Pierre. C' est l' exception qui confirme la règle.

Là-dessus, je taille la route avec le cap au sud...
Prenez bien soin de vous et de l' AMHA  et n' oubliez pas que le visiteur est roi!

A bientôt...

J-L C
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Sam 5 Aoû - 22:39

J' ai emporté quelques devoirs de vacances pour voir si le projet se situe dans mon domaine de compétence.
L' engin simple en apparence peut s' avérer , une fois réduit à l' échelle exacte,  très difficile à réaliser car il rejoint alors la taille d' une camionnette.
Je vais quand même essayer. Et si j' aboutis à un résultat acceptable, ça fera un bon exercice de mise en peinture... Quant au coût de la matière première, il est proche de zéro. Trois petits bouts de tube de cuivre de récup. et des chutes de laiton suffiront à la réalisation, si elle se fait.
En attendant, voici celui d' ARTITEC qui est d' origine allemande.



Mais j' ai l' intention de rester hexagonal , fidèle à RICHIER et à son  "cylindre" comme nous l' appelions à l' époque et que j' ai connu étant jeune...

Deux vagues plans cotés  donnent une idée de l' allure de la bête:




A suivre, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Lardoux
AMHA
AMHA
avatar

Messages : 117
Réputation : 2
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Dim 6 Aoû - 12:05

Beau projet !
Par contre si tu souhaites le peindre il te faudra prévoir trois sous-ensembles (la caisse, les rouleaux et l'abris) pour t'éviter des masquages fastidieux.
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Dim 6 Aoû - 15:09

Certainement Samuel.
Les sous ensembles s' imposent pour la mise en peinture. Il y a bien la solution du trempage dans le pot, comme le graissage à la chinoise...
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Lardoux
AMHA
AMHA
avatar

Messages : 117
Réputation : 2
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Dim 6 Aoû - 18:04

Je me doutais bien que tu y avais pensé.

Rien à voir avec les trains, mais sinon tu as cette technique de peinture.

Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Mar 8 Aoû - 21:53

Bonsoir tous ,

Super cette technique, ça doit être de la peinture glycéro. sur de l' eau. J' y penserai pour la bête!

Mais nous n' en sommes pas là.

Je profite de mon intermède normand pour attaquer le chantier en commençant par toutes les pièces de révolution, vu qu' en Touraine je ne dispose que d' un couteau à rillettes  pour seul outil.
Pour une fois, j' ai eu recours aux bons vieux tubes de cuivre de plomberie de diamètre 12 et 16, juste ce dont j' avais besoin.
Je représente la version équipée des masses additionnelles intégrées aux  rouleaux. Ce qui m' évite d' avoir à représenter la liaison boulonnée  un peu compliquée avec les nervures  des moyeux et de leurs flasques. Petit subterfuge autorisé car je reste dans les clous.
La suite est essentiellement de la chaudronnerie en miniature et il va falloir la jouer finement si je veux que le résultat soit à la hauteur des mes espérances





Il est vrai que cet engin de chantier n' est pas vraiment du domaine ferroviaire, mais une fois chargé sur un plat, il y sera intégré. Un engin d' une douzaine de tonnes sur un simple plat, ça devrait le faire. S' il y en a qui grognent, je le mettrai sur un plat TP à bogies, na.

Trouvé avec l' aide de "goût gueules" un exemple des années 60 un peu grossier, mais pas pour l' époque. Ce modèle était vendu dans le mythique  passage du Havre, au Pélican pour ceux qui se souviennent. Il était certainement cousu main, avec les standards de fidélité de ces années là.



J' espère faire un peu mieux! Il paraîtrait un peu vieillot sur un des superbes plats REE!
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Mar 12 Sep - 23:31

Bonsoir tous,

Une fois le projet et sa faisabilité lancés, il n' y a plus qu'à.
De retour sur mes terres tourangelles, j' ai attaqué la bête, directement dans le bois dur. Sans être absolument certain du résultat final vu que l' engin est assez petit, de la taille d' un utilitaire léger mais beaucoup plus lourd, une quinzaine de tonnes.
La technique de réalisation étant identique au matériel ferroviaire et le métal ne m' étant pas inconnu, je n' avais aucune raison de ne pas être confiant!

On démarre donc de façon classique par le châssis et en particulier par les longerons verticaux qui forment l' ossature de l' engin. Leur forme un peu particulière demande une petite extrapolation vu qu' ils sont parallèles dans la moitié arrière et qu' ils se rejoignent à la verticale du rouleau avant avec un certain galbe dont je n' ai pas de vue de dessus.

Sur la feuille de laiton préalablement "feutrée" pour faciliter le traçage, ça donne la vue suivante:[rl=https://servimg.com/view/18700957/397][/url]

En guise de mise en bouche, je me suis "amusé" à construire le toit de l' abri, bien caractéristique avec ses gouttières latérales. Pas de problème particulier avec cette pièce. L' ensemble en laiton recuit de 0.2 a été formé sur des queues de forets, de phi 12 pour le toit et 2 pour les gouttières.

Les deux longerons  une fois découpés et redressés sont soudés au platelage et donnent déjà une bonne idée de la suite. L' affaire ne se présente pas trop mal.


Cette opération nécessite le plus grand soin car elle conditionne toute la suite, car point de salut avec un châssis bancal!

A suivre...


Dernière édition par cheron jean-luc le Dim 24 Sep - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Jeu 14 Sep - 23:07

Allez, on continue,

Une fois les longerons bien positionnés, il n' y a plus qu'à souder les deux tôles qui épousent leur profil et qui donneront au châssis une rigidité quasi absolue. Même à cette échelle, les lois de la mécanique s' appliquent. Les tôles, une fois formées et soudées au châssis donnent un ensemble indéformable à la main.
Les évidements sont réalisés de façon classique, perçage, fraisage et finition à la lime fine.

Et voilà la pièce maîtresse réalisée:



Sur mon plan approximatif et néanmoins coté au plus juste, le châssis mesure 10 mm de large et je suis bien dans le cadre. Il faut toujours se méfier des dérives par rapport au plan qui amènent à des disproportions inacceptables et obligent à recommencer. Ça m' est déjà arrivé!

Pour nous changer de la tôle, nous allons passer aux rouleaux et on commence par ceux de l' arrière. Si mes petits usinages à la machine sont bons, le montage par simple empilement et soudure devrait n' être qu' une formalité.
Sur la vue suivante, je vous montre un rouleau monté et l' autre en pièces détachées.
Pour figurer l' aspect de l'acier non oxydé, j' ai étamé toute la surface de roulement.
Les deux petits morceaux de fil seront soudés dans des encoches réalisées à la lime pour figurer les boulons de fixation des demi-lune de lest que l' on devine sur le rouleau monté. 




Nous attaquerons le rouleau avant au prochain épisode.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Dim 17 Sep - 22:59

Bonsoir tous,

On continue avec la réalisation du rouleau avant dont la difficulté est un peu plus grande que pour ceux de l' arrière. Nous sommes en présence de quatre pièces à souder simultanément et dont les trois pièces constituant le moyeu doivent être parfaitement centrées par rapport au cylindre.
Pour solidariser les trois pièces du moyeu, la solution m' est venue durant une insomnie. Les services d' un simple fil fin  de laiton passé et noué dans les trous de manutention des lests m' affranchit des craintes que j' avais. Après un étamage des surfaces à souder et un centrage précis, la soudure définitive devient très aisée avec une simple chauffe de l' ensemble.
Il faut éviter de trop charger en soudure si on ne veut pas trop perdre de temps dans un fastidieux travail de retrait de l' excédent d' étain.

Une vue du rouleau une fois soudé puis nettoyé.






Simultanément à l' opération précédente je me suis lancé dans la réalisation du berceau et du châssis supportant le rouleau.
Là encore, une décomposition simple des formes constituant cette pièce m' a permis de venir à bout assez facilement de l' ensemble, avec un minimum de jeu avec le rouleau.

Le berceau  est constitué de trois pièces , une massive au centre et deux feuillards préalablement roulés au diamètre adéquat, le tout étant soudé puis limé jusqu' à obtenir l' aspect voulu. Le châssis est un simple morceau de U plié aux bonnes dimensions et dont les extrémités sont soudées à un endroit discret. Les paliers sont de simples tôles pliées et percées le plus précisément possible pour que le rouleau ne frotte pas et soit bien centré.



Sur le  châssis viennent se fixer les deux racloirs à gravillons qui sont comme en réalité de simples cornières ajustées au plus près des rouleaux.
Le berceau est percé dans sa partie supérieure et l' axe qui s' articule au chassis est soudé dans le trou, bien verticalement. Cet axe viendra prendre place dans un petit tube soudé lui aussi bien verticalement aux deux extrémités des longerons.
Du parfait alignement de ce tube dépendra l' allure générale du rouleau. L' avantage de la construction laiton dans l' obtention de cet alignement réside dans le fait qu' il est possible de s' y reprendre en plusieurs fois avant de l' obtenir.




La prochaine séance sera consacrée à la réalisation un peu délicate de cette liaison entre l' ensemble constituant le rouleau avant et le châssis ainsi que la simulation du  système de commande de direction.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Lardoux
AMHA
AMHA
avatar

Messages : 117
Réputation : 2
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Lun 18 Sep - 18:19

Bonsoir Jean-Luc,
Je vois que ça avance bien ton affaire.
On attend la suite avant de voir cet engin terminé et posé sur wagon.
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Lun 18 Sep - 23:09

Merci pour ton assiduité Samuel.
Comme je sens bien que tout le monde est pressé de savoir, je vais accélérer le mouvement, bien que ces dinosaures ne dépassaient pas 6 km/h à fond de quatrième!

Comme je voulais pousser le bouchon un peu plus loin, je me suis dit que ce serait bien si je représentais le moteur bi-cylindre qui me semblait assez facile à faire. Il mesure 7 mm  de long et vient évidemment prendre place entre les longerons en se posant sur les tôles de renfort. Cette petite fantaisie m' obligeant à reproduire un capot démontable...
Je raccorderai le pot d'échappement plus tard car il passe par l' intérieur de l' abri et sort sur le toit.



Les vues ne sont pas tout à fait dans l' ordre mais vous y verrez plus clair sur la première vue d' ensemble suivante où les choses se précisent:

Sur cette vue, on voit le moteur présenté à son emplacement et le rouleau avant non encore réalisé mais son système de roulage et l' axe est bien en place dans le tube soudé au col de cygne du châssis.
Cette soudure du tube m' a procuré quelques soucis car j' avais naïvement coupé un petit bout de tube que je n' ai jamais réussi à souder correctement. Après une nouvelle nuit d' effort intense, la lumière a une fois de plus jailli! Il suffisait d' effectuer la soudure en se servant de toute la longueur du tube comme guide, le châssis étant solidement fixé dans l' étau et le tout étant préalablement bien étamé. Il suffisait ensuite de le tronçonner à la bonne longueur.
Et là, j' ai réussi du premier coup, avec une bonne soudure bien chargée car il y a encore du monde à monter par soudure au dessus sans que le tube ne bouge...

Petit retour sur l' abri dont je vous parlais avant.

L' ossature est réalisée en cornière de 1 mm avec des renforts qui les relient au toit. Cette partie est un peu délicate au plan des soudures, déjà pour avoir les quatre cornières bien parallèles et perpendiculaires au toit, puis la difficulté continue avec la soudure des renforts. Pas vraiment un exercice pour débutant, sauf à ruser...



Sur la vue suivante, la cabine est terminée et prête à être montée. J' y ai ajouté un petit coffre à outils, élément que j' ai vu sur une des photos dont je dispose, ainsi que le dispositif de commande de la direction avec sa démultiplication et son volant, le tout soudé sur la cornière.
Le coffre à outil est un peu décoratif mais il renforce sensiblement la rigidité.
On distingue également le pot d' échappement qui suit la cornière avant gauche et qui viendra se raccorder au moteur, moyennant quelques torsions pour le régler.


Ici encore, il suffit d' un minimum de réflexion pour mener à bien cette phase un peu délicate.

A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Mar 19 Sep - 21:52

Bonsoir tous,

Bien, on continue par plus fort avec la colonne de direction.

D' abord, en complément d' une vue déjà ancienne, un autre engin érigé en monument qui donne une meilleure idée de l' allure de cette mécanique assez simple au demeurant.
Fixée au guidage de l' arbre vertical du rouleau avant, une vis sans fin d' environ 150mm de diamètre commandée à distance par une barre venant de l' abri attaque un secteur denté sur 60 ou 80 degrés bridé sur l' arbre. Contrairement aux apparences, ces petits monstres avaient un rayon de braquage assez serré.
On ne le voit pas très bien, mais la colonne de direction est serrée dans sa partie supérieure par un écrou à six pans de taille peu courante, au moins 100 mm sur plat. En règle générale, en mécanique, on aurait utilisé un écrou "SKF" nettement moins massif mais tout aussi efficace. Il est vrai que ces engins devaient avant tout être rustiques.
Avouez qu' il a une sacrée gueule , le bétail!




Ce qui donne le résultat suivant après quelques menus travaux assez ardus pour arriver à un résultat acceptable. Il a fallu souder cet ensemble sans que le tube ne se dessoude , de la haute voltige! Heureusement, le petit tube est lui-même soudé à un "gros" ensemble dont la grande inertie thermique m' a bien aidé pour une fois.
La petite vis laiton de 1.6 est cachée par le carter qui la protège, on la voit en fait très peu. Elle est percée , soudée à la barre de commande et guidée dans un palier percé dans la partie verticale du carter.
On voit  que cette fameuse barre passe, pour faciliter les choses, dans l' angle supérieur droit de la calandre pour sortir à la vue en passant le long du réservoir d' eau déformé à cet usage.
On voit également le filtre à air du moteur disposé à cet endroit sur certaines machines et la grosse manille est repliée le long du tube guide.



Et comme nous voyons la calandre, il est temps de montrer comment elle a été martelée sur une forme réalisée dans une chute de carré de 8.



Finition à la lime aiguille et apposition d' une "grille" à maille très fine pour simuler le radiateur qu' on ne voit pas en réalité. Attention à ne pas empâter les mailles par de la soudure, ce qui serait du plus mauvais effet.


Ceci étant fait et après perçage de la calandre au plus précis, je vous présente la première approche du montage de cette direction qui m' a donné quelques soucis, la barre de commande devant être parallèle à l' axe de la machine , arriver juste au ras de la cornière de l' abri et bien sûr être horizontale.
Entre temps, j' ai commencé à équiper les longerons des barres de support des racloirs et des paliers d' un arbre( sous la calandre) traversant le châssis de part en part dont je ne connais pas la fonction.


Pour finir la soirée, je vous propose une vue de différentes pièces complémentaires, à savoir:
_en haut à gauche le réservoir d' eau avec son décrochement pour éviter la barre de direction
_en haut à droite le capot amovible avec ses ouïes d' aération latérales
_en bas à gauche le réservoir d' air comprimé servant au démarrage du moteur
_et enfin les deux pièces un peu bizarres dont je pense qu' elles servaient à défoncer les    vieux revêtements


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
cheron jean-luc
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 205
Réputation : 3
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Le Havre

MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   Mer 20 Sep - 22:31

Bonsoir tous,

Avec un peu de chance, il est possible que l' animal vous apparaisse enfin aujourd'hui.

Après avoir construit tous les petits appareillages équipant le bestiau, il est temps d' attaquer la phase finale de montage, en se souvenant qu' il doit être en partie démontable pour la mise en peinture...

Voici une vue de 3/4 arrière avec les commandes en premier plan. On voit également le réservoir d' eau à sa place, le moteur fixé au châssis, le radiateur, etc...



Un gros plan maintenant avec tous les rouleaux et laissant voir les trous de 5/10 où viendront s' enfoncer les centreurs du capot. Il y a bien des défauts.



A ce stade de réalisation, nous sommes tout près du but et les photos de détails commencent à manquer, sauf à vous en livrer une des dessous chics de la demoiselle, avec une vue inédite de l' ensemble boite, pont, embrayage et volant d' inertie. Ça valait le coup, non?



Et voilà le travail terminé photographié au soleil de Touraine, avec le centime additionnel qui restitue l' échelle , pour ceux qui douteraient:










Un engin de 15 tonnes ficelé sur un TP, vous pensez que ça le ferait?
Il pèse 32 gr sans sa peinture...

Et voilà, le petit challenge estival est arrivé à terme en une bonne cinquantaine d' heures de plaisir. Je dois bien reconnaître que j' avais un peu sous estimé la difficulté avec cet engin d' apparence simple. Comme quoi...

Merci à tous d' avoir suivi ce reportage en différé depuis Loches.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rouleau compresseur RICHIER   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rouleau compresseur RICHIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comics Place Victime du rouleau compresseur TF1
» Liste d'armée rouleau compresseur
» Rouleaux compresseur
» [Tyranides] Liste à 2000pts bien spammeuse!
» Tom Sharpe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site de l'AMHA :: Forum Visiteurs :: News-